Monteur/se – Automaticien/ne CFC

Présentation du métier

Le plus câblé des métiers de la technique. Le monteur-automaticien ou la monteuse-automaticienne construit, câble et assemble des équipements électriques ou électroniques, soude des circuits imprimés. Ce métier fait appel à des instruments de mesure et de contrôle modernes pour vérifier le bon fonctionnement des machines et localiser les pannes. La maintenance des installations d’exploitation et l’établissement de la documentation font aussi partie de leurs domaines d’activités.

 

Qualités attendues

Voici les qualités attendues :

  • Avoir une grande habileté manuelle.
  • Avoir un esprit logique et méthodique.
  • Savoir être persévérant et rigoureux.
  • Savoir s’adapter aux évolutions techniques.
  • Avoir le goût du travail en équipe.

 

Formation

  • Apprentissage dual de 3 ans, permettant l’obtention d’un CFC (Certificat fédéral de capacité).
  • Cours en école professionnelle, 1 jour par semaine.
  • Possibilité d’obtenir, en parallèle, une maturité professionnelle permettant d’accéder à une HES (Haute école spécialisée).

 

Perspectives d'avenir

Les possibilités sont larges et variées, comme tu peux le voir :

  • Maturité professionnelle (1 an).
  • CFC d’automaticien (2 ans).
  • Divers brevets fédéraux : agent en automatique, chef de projet, chef d’atelier (en emploi).
  • Diplôme fédéral : maître tableaux électriques et automation.
  • Technicien ES : en automation, électrotechnique, informatique, génie mécanique ou microtechnique (2 ans).
  • Ingénieur HES : en systèmes industriels, génie électrique, informatique, génie mécanique ou microtechnique (3 ans).

 

 

Intéressé(e) par ce metier ?